ChangLi : une petite voiture électrique pas chère à 930$ !

Publié le 25 novembre 2021 par Citadine Electric

En commande sur le site Alibaba.com pour la modique somme de 930$ (batterie non incluse, hors frais de livraison et taxe), la micro citadine du constructeur chinois de voiture électrique Changli Electric Car est définitivement la voiture électrique le moins chère du monde ! Livrée par bateau après un périple depuis la Chine, le véhicule arrive emballé (méticuleusement) dans du carton et du film plastique directement depuis l’usine. En effet, la société chinoise commercialise sa petite voiture sans intermédiaire.

Dans une série de vidéos Caleb de la chaine Electric Import Motors nous réalise un tour du propriétaire très complet. Il nous décrit le véhicule électrique chinois comme un hybride entre une voiture de golf et une voiture normale. Le véhicule peut embarquer en théorie 3 adultes mais les sièges réglables en profondeur et rabatables offrent une assise acceptable pour deux adultes. Sous le siège avant nous trouvons une batterie, commandée séparément.

Avec une autonomie qui oscille entre 30miles et 40miles (soit 48km à 64km), la ChangLi ne dépasse pas les 20mph soit 30km/h ce qui en fait un véhicule peu adaptée à une circulation urbaine dense.

De part sa forme très haute et ramassée l’habitacle est spacieux même pour une personne de grande taille. Les fenêtres sont basiques à clapet comme sur la Citroën AMI.

Un ventilateur derrière la nuque pour air conditionné

Pour tenir les 930$ du cahier des charges de ce véhicule électrique chinois, l’air conditionné consiste en un ventilateur idéalement positionné pour vous rafraîchir la nuque et deux ventilateurs encastrés dans le plafonnier pour autant la ChangLi propose de série non pas un radar de recul mais une caméra de recul de bonne facture.

Un module radio/Bluetooth permet de diffuser de la musique sur l’unique haut parleur du véhicule même si deux emplacements sont visibles.

Une roue de secours est logée à l’arrière et l’ouverture du coffre arrière contrairement à la Citroën AMI, le Renault Twizy. Ouvert, le capot laisse entrevoir généreusement le sol, la structure du véhicule et les organes tels que le moteur, les connectiques, l’essieux ou les suspensions à ressort.

Après 1 an d’utilisation : le bilan

Frêle en apparence pour autant dans cette deuxième vidéo, Jason de la chaine Jalopnik nous dresse un bilan plutôt positive après 1 an d’utilisation !

Tout d’abord les points négatifs

  • La vitesse de pointe à 40km/h en particulier lorsqu’il s’agit de gravir une pente la voiturette peine à atteindre 15km/h,
  • Le pare-choc avant n’a manifestement pas tenu bien longtemps et la roue de secours s’est dégonflée toute seule,
  • Les rétroviseurs sont branlants .. depuis le début,
  • Le chauffage, … ne chauffe pas.

Bien que les organes et composants du véhicule ne soient pas protégés, après 1 an ces derniers ne semblent pas avoir soufferts de la rouille et d’une usure excessive.. nous parlons bien d’une voiture électrique qui coûte moins chère qu’un iPhone ..

La galerie sur le toit du véhicule ne semble pas accessoire puisque Jason l’utilise pour emporter son encombrant canoë-kayak en ballade.

La petite citadine semble être le véhicule idéal pour des trajets courts en contexte de circulation peu dense toutefois sa rudimentarité et l’absence des équipements de sécurité de base l’exclu de toutes homologations éventuelles pour circuler sur le sol européen.